février, 2020

This is a repeating event

mer05fev20:30DésobéirJulie Berès - Cie les Cambrioleurs20:30 Catégorie:ThéâtreType:Abonnement

Réservation

Les billets ne sont plus en vente !

Qui

mise en scène : Julie Berès
texte : Julie Berès
Kevin Keiss
Alice Zeniter
travail sur le corps : Jessica Noita
scénograghie : Marc Lainé
Stephan Zimmerli
dramaturgie : Kevin Keiss
costumes : Elisabeth Cerqueira
création sonore : David Ségalen
création lumière : Laïs Foulc
création vidéo : Christian Archambeau
avec : Lou-Adriana Bouziouane
Charmine Fariborzi
Déborah Dozoul
Séphora Pondi
production déléguée : Cie les Cambrioleurs
production : Théâtre de la Commune, CDN d’Aubervilliers

Présentation

« La metteuse en scène Julie Berès, à partir des témoignages de jeunes femmes issues de l’immigration, évoque la radicalisation, la misogynie et le racisme. » (Causette). Cette pièce délibérément d’aujourd’hui mobilise de nombreuses disciplines (théâtre, danse, musique) ; « elles campent avec une énergie communicative des personnages troublants et insaisissables. » (L’Humanité)

Entre fidélité et refus du poids de l’héritage, entre désirs immenses et sentiments d’impasse de l’époque, Julie Berès entreprend de sonder les rêves et les révoltes de quatre jeunes femmes héroïnes de ce spectacle. « À travers les témoignages, s’entrecroisent des bribes d’aveux, de souvenirs contradictoires, d’évidentes soumissions, de nostalgies ambivalentes, de révoltes dans le désir de faire entendre, à travers les événements intimes et douloureux, les mythes et mythologies inconscients et collectifs. Chacune des femmes à sa manière témoigne d’un NON, posé comme acte fondateur. Non aux volontés du père, non face aux injonctions de la société, de la famille, de la tradition. Non face à la double peine que sont le racisme et le machisme. S’opposer pour pouvoir danser tous les jours, faire du théâtre, écrire, prier. Arracher sa liberté. Nous souhaitions raconter l’histoire de victoires, de victorieuses, d’obstinées, de désobéissantes. » Julie Berès

Julie Berès, passe la plupart de son enfance en Afrique. Après une rencontre avec Ariane Mnouchkine, lors d’un stage au Théâtre du Soleil, elle décide en 1997 d’intégrer le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. En 2001, elle fonde la compagnie Les Cambrioleurs, dont elle assure la direction artistique et qu’elle choisit ensuite d’implanter à Brest, où elle développe un important programme d’actions culturelles. Elle réunit à ses côtés des créateurs issus de différentes disciplines (auteurs, vidéastes, plasticiens…) pour inventer une écriture scénique où chaque langage s’affirme. Elle est accompagnée par le Théâtre National de Chaillot dès ses premiers spectacles.

presse : « Elles campent avec une énergie communicative et une force explosive des personnages troublants et insaisissables, dont le discours autour du désir, de la vie spirituelle et de l’oppression masculine nous hante bien après la fin de cet enthousiasmant spectacle. » l’Humanité
« Ce qui frappe dans sa mise en scène est qu’avec un rien elle parvient à créer des intensités, des contrastes, un genre de sophistication, une ombre chinoise, une extraction du sol sur le plateau, si bien que chacun des aveux s’apparente à une fouille archéologique, trésor douloureux qu’il faut à la fois garder et transformer. » Anne Diatkine – Libération

Organisé par

favicon-tTransversales
1 place du marché couvert
55100 Verdun
03 29 86 10 10

Horaires

20:30

Eglise Jeanne d'Arc, Cité verte

6 Place Georges Guérin, Verdun

X