mars, 2022

This is a repeating event

lun28mar00:00LES GRANDES ESPÉRANCESCie Mamaille00:00 Catégorie:Jeune public,ThéâtreType:Réseau jeune public

Qui

adaptation : Hélène Géhin
mise en scène : Laurent Fraunié
avec : Augustin Bécard ; Hélène Géhin ; June McGrane
lumières : Vincent Urbani
scénographie : Marlène Berkane
administration : Clotilde Ast
diffusion : Jérôme Minassian
production : CIE MAMAILLE

coproduction : Espace Koltès / Metz
Transversales
Scènes et Territoires
La Machinerie / Homécourt
Théâtre de la Madeleine / Troyes

Présentation

**représentations scolaires uniquement**

d’après Charles Dickens

« Dickens décrit avec justesse la tendance qu’ont les individus à classer autrui sur une échelle de valeurs de richesse et de possession. Ici, c’est un enfant qui se trouve confronté à un rejet et qui comprend instantanément qu’il ne détient pas les codes qu’il faut pour réussir. La construction d’un sentiment de honte de soi et des siens est en marche et se cristallise tout au long de son adolescence. Dickens nous parle de notre société contemporaine qui n’a pas changé. Ce mécanisme de hiérarchisation est toujours à l’oeuvre. Derrière la différence sociale, il y a la souffrance d’un sentiment d’infériorité. L’auteur nous parle de cette souffrance, d’une perte de confiance provoquée par ce que d’autres exhibent et que l’on ne possède pas. Ainsi les différences sociales s’inscrivent en nous, durablement, dans nos corps et nos actes. Mais Dickens apporte une vision optimiste à la fin de ce voyage initiatique puisque le personnage principal comprend qu’il a succombé à des mirages, des signes, qui n’ont que la valeur qu’on veut bien leur accorder. Soulever ces questions devant un public jeune nous semble pertinent. Pip, le personnage principal a honte ; il est montré du doigt, pauvre, mal habillé, sans instruction. À sa souffrance, s’ajoute la culpabilité d’avoir dû rejeter sa propre famille, et plus tard de devenir à son tour égoïste et vaniteux. Dickens propose comme résolution à ce problème un changement de regard qui rend les puissants parfois peu fréquentables et les plus faibles parfois dignes d’être admirés. » Cie Mamaille

 

 

Organisé par

favicon-tTransversales
1 place du marché couvert
55100 Verdun
03 29 86 10 10

Horaires

00:00

X